L'Algérino  : www.lalgerino.net

> Accueil > Annuaire > Musique > Genres Musicaux > Rap - Hip Hop > L'Algérino : www.lalgerino.net


L'Algérino

L'Algérino
Site officiel de l'Algérino !
Biographie de l'Algerino
Samir alias L'algérino est né à Marseille. Il se destine tout d'abord à une carrière d'ingénieur ou de professeur de maths avant de se lancer véritablement dans la musique. Son ambition première : apporter un nouveau souffle au rap actuel avec des textes réfléchis et souvent engagés. Signé sur le label d'Akhenaton, 361 Records, il fait la première partie de la tournée d'IAM. Son premier album Les Derniers seront les premiers mélange habillement rap, funk, électro et rock. Il a collaboré avec Soprano, Akhenaton, Shurik'N et les Psy 4 de la rime.

Interview de L'Algerino

Tu nous viens d’où, quand as-tu commencé ?...
L'Algerino : Alors, L’Algerino, ça vient de Marseille, des quartiers nord, La Savine…
J’ai commencé le rap assez jeune en écoutant les premières cassettes d’IAM ou NTM
Première scène à l’âge de 11.12 ans à La Castellane…
Après j’ai enchaîné les mixtapes, les concerts…
Au début quand j’étais mino j’étais dans B-Vice Junior, après j’ai fait une petite escale avec 45 Niggaz à l’époque quand on a sorti « guerriers de mars »
Ensuite j’ai posé dans le premier album des Psy 4 De La Rime « Block Party », dans le « Black Album » d’Akhenaton aussi avec Alonzo sur « Rimes sévères »…
Puis la rencontre avec AKH, la tournée d’IAM, et la sortie de l’album…

Avec un gros buzz… Comment tu l’expliques ?
Le buzz… Il était né par rapport au fait que je faisais beaucoup de scènes et beaucoup de mixtapes dans la région, jusqu’en province…
Après Paris, ça reste encore une forteresse (Rires)
Et après évidemment quand tu fais la tournée d’IAM, ça t’aide, donc c’est venu petit à petit dans la région parisienne…
En fait, mon buzz est né surtout par rapport à la scène…

Ta rencontre avec Akhenaton ?
J’étais dans les studios ‘La Cosca’ quand j’ai enregistré « On naît on vit on meurt » avec les Psy 4 et il avait bien aimé la prestation…
Après on s’est vu et je lui ai fait écouté des maquettes 2.3 fois, il voyait l’évolution et il aimait bien…
Le nom tournait bien par rapport aux scènes et aux tapes, et puis voilà…
Signé sur 361 Records…
Ca s’est fait naturellement, sans chi chi.
Moi en fait je n’attendais rien, jusqu’à ce qu’on me propose un contrat…
Voilà, c’est à côté de chez moi, y’a eu le feeling, donc ça s’est fait tranquillement…

J’ai relevé quelques morceaux, histoire que tu nous en dise un peu plus…
On va commencer avec le premier single, ‘On est là !’, avec le sample de guitare de fou furieux...
Pour l’histoire de ce morceau, j’étais à La Savine dans une voiture avec un collègue et on était en train d’écouter le cd de Chris de Burgh, et y’avait le sample…
Direct j’ai tilté et on l’a samplé avec Hamidou (NDLR : compositeur du morceau)…
Et voilà, quand tu rentres une guitare comme ça dans la MPC, tu ne peux pas rester insensible !!!
C’est patate, c’est un morceau de voiture, tu mets ça à fond…
Même sur scène le morceau fait son effet, au bout du deuxième refrain, les gens commencent déjà à le chanter !

Un énorme morceau ensuite, un peu plus mature, conscient, que je verrais bien en 2ème single, ‘Est-ce que tu m’as vu ?’
Ouai…
Morceau conscient, mélancolique, mature…
Morceau touchant auquel je tiens beaucoup…
J’étais dans une passe un peu difficile de ma life…
Je ne vais pas te mentir, je l’ai écrit en l’espace de 20 minutes, c’était hyper rapide…
Je l’ai écrit dans le silence, je n’avais pas d’instru…
Et effectivement, c’est probablement le deuxième single …

"Témoin muet", avec les chœurs réalisées par Ruby qui sont tout simplement mortels !
En fait, j’ai rencontré Ruby dans la tournée d’IAM où elle était choriste…
J’aimais bien sa voix donc je lui ai proposé de poser sur l’album…
J’ai bien kiffé aussi la prestation qu’elle a faite.
L’instru au début était vraiment basique, avec violons, beat et basse…
Ce qui a habillé le morceau c’est le flow, les voix, le refrain…
Donc bonne vibe, il est bien ce morceau !!! Même dans les voitures aussi il tape bien(Rires)

"Etoile d’un jour", Le featuring avec Sopra… Il déchire sur ce morceau. Je le verrais bien d’ailleurs en 3ème single(Rires)
Gros morceau…
Sur scène les gens connaissent les paroles par cœur…
C’est un morceau que je dédie à un mec de mon quartier qui s’est fait buté par des colleurs d’affiche du front national, Ibrahim Ali…
Pour rendre hommage un peu à tous ces gens qui sont morts pour rien…

Autre morceau énergique, ‘Dans le mouv’, avec AKH et l’intro funny...
Là j’étais chez Sofianne, un pote qui m’a fait écouté la prod en pensant que ça n’allait pas me plaire…
Mais comme je suis un mec qui aime bien écouter le son à fond dans la voiture… J’ai écouté la basse et le rythme et direct je l’ai pris…
J’étais dans le studio en train de poser, Akhenaton l’a écouté et il a voulu poser dessus !
Ca a donné « Dans le Mouv’ ».
Bouga et Malo traînaient dans les studios aussi, on les a fait faire un petit délire dans l’intro.
Ca donne un son pour la voiture encore…

"M.A.R.S", un peu comme la suite logique des ‘Chroniques de Mars’
Ouai, tu as toute l’équipe, les mecs que je côtoie tous les jours…
Les Psy on a grandit ensemble, on a commencé à faire du rap ensemble.
Y’a aussi IAM…
Pas vraiment de thèmes, c’est un peu un hymne…

Je vais te donner quelques noms, tu vas me dire ce que tu pense d’eux…
Akhenaton…
Mec simple, humble… Carrière magnifique… Un mec que j’écoutais à donf…
Tous les groupes de Mars qui sont sortis sont passés par lui…

Shurik’N…
Pareil…
Son album solo est une bombe atomique…

Psy 4 De La Rime…
C’est la famille, les soss… Des braves types… Ils m’ont beaucoup aidé aussi à ce que je sorte de l’ombre avec IAM


Soprano… Est-ce qu’il nous prépare son album solo ?
Je ne pense pas qu’il fasse un album solo…
Beaucoup l’attendent, mais pour le moment il se concentre sur le deuxième des Psy 4

Chiens de Paille…
Très très bon lyricistes…
C’est des mecs qui méritent aussi de sortir de l’ombre…
Bon feeling, on a fait la tournée ensemble…

Et pour finir, Drogba…
(Rires) Bah voilà… En 1 an, il a fait ce que Papin a fait en 3 ans… Magnifique…
Le meilleur c’est quand il était à Paris, quand il a marqué et qu’il a fait « Allez L’OM »…
Ca c’était beau, c’était magnifique…

Question plus générale, que représente le Hip Hop pour toi ?
Ca représente un moyen d’expression, de balancer tous les messages que tu veux…
Le micro c’est une arme !
Quand tu as un micro, tu peux représenter tous les gens qui ont des coup de blues ou qui ont des choses à dire…
La varièt’ avait quelques côtés similaires avant, avec des mecs comme Brel, Aznavour, Balavoine…
Pourvu que le Rap ne perde pas ce côté message et ce côté « je dis pas n’importe quoi quand je rap ».
En ce qui me concerne, je ne lâcherais jamais…
Après, c’est sur, je suis un mec qui aime bien flamber, c’est pas pour rien qu’il y a des morceaux faits pour la voiture dans l’album…
Mais il faut des morceaux où tu ramènes un peu plus de profondeur…
Y’a des sujets qui me touchent, et je peux pas passer à côté de ça, notamment l’amalgame que les gens font entre l’Islam et le terrorisme.
Obligé d’en parler…


Quelles sont tes inspirations musicales, tes classiques, tes références ?
Pour le rap américain, les premiers albums de Notorious BIG et de Jay-Z…
Pour la France, les premiers albums de Rocca, la F.F, Idéal J, Kéry James, Shurik’n, Lunatic, Le Rat Luciano, et bien sûr « L’école du micro d’argent »…

Et maintenant, quels sont tes projets ?
Tournée en solo dans toute la France à la rentrée normalement…
Des concerts…
Sinon, j’écris tous les jours et je me concentre sur le prochain album…

Justement, quels sont tes featurings de rêve ? Avec qui aimerais-tu bosser ?
Ah bah je vais pas les dévoiler parce que je vais peut être les faire dans le deuxième album…
Ceux que je suis sur de jamais faire, Notorious BIG par exemple (Rires)

Juillet 2005 ...
Propos recueillis par Sylv'One pour StyleHipHop.Com ...

source: www.rap2france.com

Publicités